Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2022 7 22 /05 /mai /2022 13:40
Une occasion pour cette candidate du NUPES aux législatives dans la circonscription d'Hazebrouck d'échanger sur le jardinage biologique, sans pesticides...
Emilie Ducourant au Jardin de l'Ermite
Emilie Ducourant au Jardin de l'Ermite
Emilie Ducourant au Jardin de l'Ermite
Partager cet article
Repost0
19 mai 2022 4 19 /05 /mai /2022 12:46
Le nid est vide : plus de cigogneaux au jardin de l'Ermite d'Haverskerque... Depuis le 8 mai, les parents ne s'affairent plus à régurgiter dans le nid pour nourrir les poussins, ils s'absentent même simultanément du nid. Et pour cause ! Les cigogneaux ont disparu comme le prouve cette prise de vue par drone du 13 mai.

Prédation ? Facteurs météorologiques ? Autres diverses hypothèses avancées...

Pendant ce temps-là, à Diest, dans le Webbekoems Broek (Brabant flamand), la descendance 2018 (FLNC) des cigognes d'Haverskerque est en bonne santé avec trois, non quatre cigogneaux...

Là-aussi, notre ami Luc Cieters nous indique que des adultes de passage s'attaquent au couple nicheur...

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 04:38

Ce dimanche 27 juin 2021, une fête de naissance a été organisée au Webbekoms Broek pour célébrer les deux premiers cigogneaux nés dans la réserve naturelle du marais. En sa qualité de marraine de FLNC, la cigogne adulte mâle qui depuis avril 2021 niche à Diest, Marie Lajus, secrétaire de l’association PJH, y était invitée.

Retour en vidéo sur ce baby shower festif où les deux cigogneaux ont été bagués en présence d’Ann Schevenels et Bart Nevens, députés de la province du Brabant flamand et de Franck Saey, directeur régional de Nature et Forêt du gouvernement flamand…

Depuis 2016, le centre d’accueil de Webbekoms Broek et Natuur en Bos du gouvernement flamand tentent d’attirer les cigognes à Diest en y installant des nids artificiels. Ils ont enfin vu leurs efforts couronnés de succès cette année….     

Pour en savoir plus :

Notre article : Une cigogne née au jardin de l'Ermite à la TV belge

Babyborrel en l’honneur des 1ers bébés cigognes nés à Diest Babyborrel en l’honneur des 1ers bébés cigognes nés à Diest Babyborrel en l’honneur des 1ers bébés cigognes nés à Diest

Un grand merci à Erik Spiessens, directeur du Webbekoms Broek et à Luc Cieters pour  votre invitation et accueil chaleureux. Bravo pour l'organisation sans failles de cette journée et du baguage et félicitations à tous pour votre implication pour la biodiversité. 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2021 3 28 /04 /avril /2021 16:14
Après 33-34 jours d'incubation de ses œufs, le couple de cigognes blanches du jardin de l'Ermite a, au 27 avril, donné naissance à trois cigogneaux. Il reste un œuf non éclos. Découvrez-le en photos et vidéo... 

 

Âgés de quelques jours seulement, les poussins ont encore leur premier duvet gris, fin et aéré. Ils redressent déjà bien leur tête. Observez aussi sur la vidéo avec quelle délicatesse l'adulte (le père ou la mère à tour de rôle) se met en position couvaison pour à la fois incuber le 4ème œuf et protéger les oisillons du froid ou du soleil. Voyez aussi avec quelles précautions l'adulte une fois debout pose la patte dans le nid et comment il s'affaire à nettoyer le nid. C'est aussi à tour de rôle que les parents nourrissent les petits en régurgitant le contenu de leur jabot, une fois par heure environ. 

Naissance de cigogneaux en 2021 au jardin de l'Ermite
Naissance de cigogneaux en 2021 au jardin de l'Ermite
Naissance de cigogneaux en 2021 au jardin de l'Ermite
Naissance de cigogneaux en 2021 au jardin de l'Ermite
Naissance de cigogneaux en 2021 au jardin de l'Ermite

L'association PJH remercie vivement Stéphane Lourme qui à sa demande, a réalisé ces clichés et vidéo avec toutes les précautions requises pour ne pas déranger les cigognes. 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 08:44
Il s'agit de FLNC, un mâle faisant partie de la couvée 2018 du jardin de l'Ermite.  Découvrez-le, nichant dans la Réserve naturelle de Webbekomsbroek qui jouxte la ville de Diest, située dans le Brabant flamand.

Merci à M. Luc Cieters qui l'a identifié grâce à son baguage et a retrouvé le lieu de sa naissance. Merci aussi d'avoir contacté l'association Des Paysages, des Jardins et des Hommes et notamment Marie Lajus, marraine des cigogneaux nés en 2018, pour échanger et partager images, informations et le reportage télévisé ci-dessous (cliquer pour traduire en Français)...

Dans le même temps, M. Luc Cieters nous a informés que FLNE (ci-dessous), également né en 2018 à Haverskerque, a été repéré le 24 mars 2021 à Beveren et qu'il niche actuellement sur une cheminée à Couvin. 

De part et d'autre de la frontière, encore des petits pas faits pour mieux connaître les oiseaux afin de participer à la sauvegarde de la biodiversité. 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 07:13
Découvrez les superbes images des cigognes du jardin de l'Ermite prises le 3 avril : au premier plan le mâle, toujours le même depuis 2018 (comme on a pu l'observer grâce à sa bague), puis le couple en période de couvaison...

 

 

Puis en diaporama et vidéo, la couvée 2021 qui repose sur un tapis douillet de paille : le nombre d'œufs (que je vous laisse découvrir en images) est un record pour notre couple sédentaire depuis son installation au jardin de l'Ermite il y a cinq ans mais c'est un nombre assez fréquemment observé (50% des pontes) avec des extrêmes allant de 2 à 6, voire exceptionnellement 7. Les œufs sont blancs comme ceux des oies mais légèrement plus petits : 73 x 52 mm pour un poids de 111g en moyenne. 

Pendant la bonne trentaine de jours que va durer l'incubation, les deux adultes vont se relayer toutes les deux heures environ pour maintenir les œufs au chaud, les retournant même régulièrement pour assurer une meilleure répartition de la chaleur. 

Couvée 2021
Couvée 2021
Couvée 2021
Couvée 2021
Couvée 2021

L'association PJH remercie vivement Stéphane Lourme qui à sa demande, a réalisé ces clichés et vidéo avec toutes les précautions requises pour ne pas déranger les cigognes. 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2021 5 02 /04 /avril /2021 13:00

La presse par la voix de l'Indicateur des Flandres rapporte l'installation de cette deuxième plateforme artificielle réalisée le 24 mars....

Reportage en images :

Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite
Un deuxième nid pour les cigognes au jardin de l'Ermite

L'association PJH remercie l'entreprise ETV de Morbecque qui a réalisé avec succès l'implantation de cette plateforme, une première pour cette entreprise de terrassement et voirie qui était en charge de l'aménagement du chemin d'accès du jardin de l'Ermite.

PJH remercie une nouvelle fois le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale, donateur de la plateforme et Enedis qui a fourni gracieusement le mât. 

Merci enfin à Jean-Michel Bosquart, membre de PJH, pour avoir conçu et réalisé les travaux d'adaptation de la plateforme au mât et avoir apporté son aide à l'édification de ce nouveau nid qui attend maintenant ses premiers locataires.  

Partager cet article
Repost0
27 juin 2020 6 27 /06 /juin /2020 17:41
En cette fin du mois de juin, le nid semble bien petit pour accueillir les parents et leurs trois cigogneaux âgés de près de 2 mois, reconnaissables à leur bec noir et pattes grises. Lors de leur baguage le 5 juin, les petits pesaient déjà de 3 à 3,750 kg. Aujourd’hui, ils s’apprêtent à prendre leur envol… 

 

Retour en images sur le baguage grâce aux prises de vues de Stéphane Lourme que nous remercions vivement... Merci à l'équipe Enedis qui, équipée de grimpettes, a réalisé l'ascension du poteau pour accéder au nid et à Christophe Hildebrand, bagueur  habilité du Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris pour son intervention.  

Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite

Depuis une quinzaine de jours, les cigogneaux battent des ailes tout en restant au nid, sous la surveillance d’un des parents qui reste souvent aux aguets pas très loin de là pendant que son congénère fait des allers et retours pour assurer la nourriture de la nichée.

L’exercice des ailes est nécessaire pour renforcer leur musculation. Le plus costaud, FLNY, réussit maintenant à s’élever juste au dessus du nid, à environ 1,50m. En position stationnaire comme un hélicoptère, mais sans s’écarter du nid, il bat des ailes et apprend petit à petit à maîtriser les courants...

Il ne tardera pas à prendre son envol dans les prochains jours,  puis se sera le tour des autres juvéniles.

Ils devront s’émanciper et apprendront à chasser pour se nourrir, sous la conduite de leurs parents pendant quelques jours. Puis viendra l’heure du grand départ pour la migration sans les parents…

Partager cet article
Repost0
16 mai 2020 6 16 /05 /mai /2020 08:26
Quel suspens durant cette dernière quinzaine passée à observer le couple de cigognes blanches qui, depuis 3 ans, nichent au jardin de l'Ermite ! 

Après avoir aperçu une petite tête dressée sur le nid le 4 mai, puis deux, nous avons eu l'agréable surprise d'en détecter une troisième le 14 mai. Confirmation en images et vidéo avec ici la femelle qui veille sur sa progéniture :

 

Un grand merci à Monsieur Stéphane Lourme, photographe amateur qui, à la demande de l'association PJH, est intervenu en respectant scrupuleusement toutes les règles de précaution qui s'imposent pour prendre toutes ces belles images des cigognes vues du ciel.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2019 4 04 /07 /juillet /2019 07:56

PJH adresse ses plus vifs remerciements à Flandres TV et à Sandrine et Serge Deroo du Studio Freezoom pour l'intérêt porté à ce qui se passe au jardin de l'Ermite et pour ce magnifique reportage.

Partager cet article
Repost0

Actualités

15ème édition de la Fête de la

tomate et des légumes anciens

dimanche 11 septembre 2022

---------------------------------------------

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2017 LoosTV

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2016 LoosTV

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2015 LoosTV

Recherche

Partenaires