Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2020 6 27 /06 /juin /2020 17:41
En cette fin du mois de juin, le nid semble bien petit pour accueillir les parents et leurs trois cigogneaux âgés de près de 2 mois, reconnaissables à leur bec noir et pattes grises. Lors de leur baguage le 5 juin, les petits pesaient déjà de 3 à 3,750 kg. Aujourd’hui, ils s’apprêtent à prendre leur envol… 

 

Retour en images sur le baguage grâce aux prises de vues de Stéphane Lourme que nous remercions vivement... Merci à l'équipe Enedis qui, équipée de grimpettes, a réalisé l'ascension du poteau pour accéder au nid et à Christophe Hildebrand, bagueur  habilité du Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris pour son intervention.  

Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite
Petites nouvelles des cigognes du jardin de l'Ermite

Depuis une quinzaine de jours, les cigogneaux battent des ailes tout en restant au nid, sous la surveillance d’un des parents qui reste souvent aux aguets pas très loin de là pendant que son congénère fait des allers et retours pour assurer la nourriture de la nichée.

L’exercice des ailes est nécessaire pour renforcer leur musculation. Le plus costaud, FLNY, réussit maintenant à s’élever juste au dessus du nid, à environ 1,50m. En position stationnaire comme un hélicoptère, mais sans s’écarter du nid, il bat des ailes et apprend petit à petit à maîtriser les courants...

Il ne tardera pas à prendre son envol dans les prochains jours,  puis se sera le tour des autres juvéniles.

Ils devront s’émanciper et apprendront à chasser pour se nourrir, sous la conduite de leurs parents pendant quelques jours. Puis viendra l’heure du grand départ pour la migration sans les parents…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Actualités

15ème édition de la Fête de la

tomate et des légumes anciens

dimanche 11 septembre 2022

---------------------------------------------

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2017 LoosTV

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2016 LoosTV

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2015 LoosTV

Recherche

Partenaires