Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2019 7 28 /07 /juillet /2019 08:54
Le 6 juillet 2019 avec plus d’une cinquantaine d’adhérents : étape en matinée à Graslei, haut lieu du tourisme de Gand en Belgique et découverte l’après-midi du jardin botanique de Meise…

 

Balade touristique à Graslei et Korenlei, situés le long de la Lys, à l’emplacement du 1er port marchand de Gand au Moyen Age

 

Du Pont Saint Michel par lequel nous sommes arrivés, nous avons d’emblée profité d’une superbe perspective sur les quais, monuments et façades de la vieille cité :

 

  • A gauche et au premier plan, les quais et maisons d’époque de Graslei et Korenlei ; au second plan, les créneaux et donjon du château des comtes de Flandres ;
  • En face, la puissante silhouette du Beffroi dominé par le légendaire dragon gantois (1377) et les tours de la cathédrale St Bavon et de l’église St Nicolas ; 
  • A droite, l’abside de l’église Saint Michel accolée à l’ancien couvent des Dominicains (XIVe siècle).

Une agréable promenade sur les quais et dans les ruelles avoisinantes a permis d’admirer de plus près quelques centres d’intérêt de ce quartier historique dont notamment :

  • Les quais de Graslei (quai aux herbes) et de Korenlei (quai au blé), un endroit animé où se trouve le point d’embarquement pour les balades fluviales sur les canaux qui sillonnent la ville ;
  • Les pittoresques façades des demeures du XIIe au XVIIe siècle de style roman, gothique ou renaissance qui abritaient les maisons des corporations : celles des maçons, mesureurs de grains, francs-bateliers, la minuscule maison du Tonlieu des percepteurs de taxes, la maison romane du Spijker où était entreposé le blé perçu comme droit de passage des bateaux naviguant sur la Lys et l’Escaut via Gand, etc.
  • L’imposante forteresse des comtes de Flandre avec ses 24 tours ;
  • La Grande Boucherie avec ses lucarnes à redans qui est une ancienne halle aux viandes médiévale (XIIIe au XIXe siècle) reconvertie dont on a pu contempler l’impressionnante charpente de poutres de chêne auxquelles sont suspendus de gros jambons ;
  • Et le "1898 The Post", le superbe bâtiment de l’ancienne poste doté d'une tour horloge de 54 mètres, de style flamboyant néogothique, réhabilité en boutique hôtel de luxe d’où, compte tenu du timing, il a fallu rapidement rappeler la gent féminine du groupe !
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise

Le jardin botanique de Meise

 

Après le pique-nique dans le cadre verdoyant du domaine qui s’étend sur 92 hectares autour du château de Bouchout (XIIe siècle), nous avons découvert, grâce aux deux guides réservées par PJH :

 

- L’histoire proprement dite du domaine de Bouchout et celle mouvementée du jardin botanique créé en 1796 dans une Belgique sous domination française et maintes fois déménagé avant d’atterrir à Meise en 1938.

 

- Les missions de conservation de la flore poursuivies par le jardin botanique de Meise au travers de :

  • ses collections vivantes d’espèces végétales : plus de 18 800 espèces issues du monde entier ;
  • ses banques de semences dont celles de plantes sauvages rares en voie de disparition, ses collections diversifiées d’herbiers sous forme de feuilles, de conserves liquides, de tissus, de spécimens microscopiques, ses collections de fruits secs, graines, bois, d’écorces, etc. Soit quelques 4 millions de spécimens ;
  • sa vaste bibliothèque botanique et ses archives volumineuses ;
  • ses programmes de recherches et d’identifications, etc.

 

- Et bénéficié d’une visite guidée du jardin et des serres des plus instructives.

 

Côté jardin, les guides ont sensibilisé les visiteurs à la gestion sous forme de biotope naturel d’une grande partie des jardins de plein air où poussent spontanément des orchidées sauvages, lichens et champignons parfois très rares. Nous avons pu y contempler moult arbres majestueux qui ont atteint leur pleine maturité, de nombreuses variétés de conifères, de bambous, des fougères arbustives, etc. et un herbetum d’environ 1500 plantes, près de l’élégante serre Balat.

 

Mais évidemment, le moment le plus attendu était celui de la visite du Palais des plantes, un ensemble de treize grandes serres qui entourent 22 serres plus petites, le tout formant un complexe vitré d’un hectare dont la hauteur varie entre 8 et 16 mètres.

Plusieurs serres recréant le climat des différentes régions du monde, les plantes tropicales, méditerranéennes, de la savane, etc. s’y épanouissent pour le plus grand plaisir des visiteurs qui ne sont pas prêts d’oublier les nénuphars géants de la serre Victoria ou les magnifiques cactus oursin (coussins de belle-mère).

 

Un grand merci à nos deux guides, aussi qualifiées que passionnées, qui n’ont pas manqué de nous éclairer sur les plantes rencontrées et sur leur capacité extraordinaire à s’adapter à leur environnement.

Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise

 

Après la visite guidée, chacun a pu poursuivre la visite du parc, monter sur la terrasse du château pour avoir une vue panoramique du domaine ou encore découvrir le tout nouveau Labo du bois, un musée pédagogique hyper intéressant où sont exposés environ 7500 échantillons d’essences provenant du monde entier.

 

Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise
Voyage de PJH à Gand et Meise

Particulièrement remarqué : le Wonder Wood Wall, un mur composé de tiroirs, qui expose plus de 50 essences de bois du commerce, chaque tiroir contenant des informations et objets fabriqués avec l’essence concernée. Une façon de montrer l’extraordinaire polyvalence du bois. A l’étage, tous les secrets du bois y sont dévoilés de manière ludique. Mais le temps a manqué…

A l’entrée, une pièce monumentale : un disque de 5 tonnes d’un séquoia géant de 2000 ans de plus de 4 mètres de diamètre.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Merci Marie pour ce très beau reportage qui donne envie d'y aller....
Répondre
C
Merci Marie pour ce très beau reportage qui donne envie d'y aller...Chantal
Répondre

Actualités

15ème édition de la Fête de la

tomate et des légumes anciens

dimanche 11 septembre 2022

---------------------------------------------

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2017 LoosTV

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2016 LoosTV

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2015 LoosTV

Recherche

Partenaires