Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 04:55

Le 18 juin 2015, les adhérents de PJH ont été invités à découvrir le très beau jardin de Danielle et Paul Démaretz situé sur 2500m2 à Saint Martin au Laert. En arrivant dans le quartier urbain où ils ont bâti leur demeure, difficile de penser que derrière les portail et murs d’enceinte de la propriété, se cache un tel îlot de nature. Une fois le portail ouvert, difficile aussi d’imaginer qu’il y a 45 ans, il n’y avait ici qu’une pâture avec seulement deux ou trois arbres. Et pourtant ! Danièle et Paul ont imaginé et créé au fil des ans, un jardin luxuriant qui se décline en plusieurs univers que l’on ne peut découvrir d’un seul coup d’œil.

Visite du jardin de Danielle et Paul

Dès son entrée au jardin, le visiteur ressent une impression d’abondance végétale parfaitement maîtrisée et s’émeut de l’harmonie de couleurs et ports des plantes arborées ou non qu’il perçoit.

Visite du jardin de Danielle et Paul

Une énorme glycine blanche qui grimpe à la cime d’un cèdre bleu géant et déjà, la magie du 'massif blanc' opère... Car Danièle avoue apprécier particulièrement les fleurs blanches pour leur effet apaisant et l’éclairage qu’elles donnent aux coins sombres. Elle les met donc en valeur notamment dans ce massif créé depuis 23 ans où on observe toute la palette des nuances de blanc : superbes anémones du Japon, campanules doubles, plumets de spirées, pivoines arbustives, vivaces alpines comme le lis martagon 'Alba' très parfumé, l’asphodèle de montagne...

Visite du jardin de Danielle et Paul

ou encore les épilobes 'Album' aux superbes hampes florales blanches ou ces asphodèles aux fleurs étoilées

Visite du jardin de Danielle et Paul

Féerie blanche encore avec les très fines fleurs de ce deutzia et ces bouquets de roses la 'Dame du Lac'...

Visite du jardin de Danielle et Paul

A chaque détour d’allée, on peut admirer de nouveaux massifs fleuris garnis de plantes placées avec soin et sensibilité pour produire un maximum d’effet, tout en contraste et harmonie. Pour obtenir ces jolis mariages, la jardinière ne cesse de jouer avec les différentes formes de feuillages, leurs couleurs et les multiples nuances de vert. La même recherche esthétique est faite dans la sélection et l’implantation d’une grande variété de plantes couvre-sols, d’ombre et de soleil, utilisées bien sûr pour leurs attraits mais aussi pour un entretien plus facile des massifs.

Visite du jardin de Danielle et Paul
Visite du jardin de Danielle et Paul

Des arbres d’exception sont ainsi mis en valeur comme ce cornus controversa 'Variegata' de 15 ans d’âge et ce qui doit être un fagus purpurea 'sylvatica Riversii' (hêtre pourpre) dont le voisinage permet de révéler au mieux leurs superbes feuillages et élégantes silhouettes.

Visite du jardin de Danielle et Paul

Mis en relief par un tapis de géraniums vivaces bleues, les hortensias du 'massif d’été' et le magnifique 'viburnum plicatum' (viorne de Chine) rose sont pleins de vigueur. Danielle explique qu’en novembre, elle épand du fumier de vache frais pour améliorer la structure de la terre et apporter l’indispensable humus. Et de conclure en souriant : « Çà sent mauvais, mais les hortensias sont contents ! »

Visite du jardin de Danielle et Paul

Chaque massif, chaque allée, chaque parterre, chaque coin et recoin du jardin est source de ravissement tant la richesse végétale est grande et l’exposition des plantes agréable à l’œil. Imaginez : un pignon de maison caché par un énorme figuier flirtant avec des rosiers et clématites courant sur une tonnelle, le portique des enfants disparaissant sous un exubérant polygonum grimpant (renouée), un superbe 'cornus alternifolium argenté' au milieu des jacinthes des bois et saxifrages, des magnolias et fleurs odorantes près de la maison, un cornus à très grande fleur, une corète du Japon qui a la particularité d’être blanche, le massif de rhododendrons...

Visite du jardin de Danielle et Paul

Sans oublier les rosiers exceptionnels : des rosiers anciens tels que 'Dentelles de Malines' avec ses fleurs blanc rosé en forme de coupes et l’odorant 'Cuisse de Nymphe Emue' aux fleurs doubles d’un délicat rose carné et feuillage gris bleu ; des créations Mela Rosa comme la 'Dame du Lac' dont les petites rosettes blanches au coeur doré diffuse un doux parfum, des roses anglaises David Austin..., impossible de retenir les noms de tous mais vous pouvez ici en admirer quelques-uns.

Visite du jardin de Danielle et Paul
Visite du jardin de Danielle et Paul
Visite du jardin de Danielle et Paul

Ce jardin est également planté d’une belle collection d’arbres remarquables dont les valeurs ornementales résident dans les feuillages, la floraison, les fruits ou encore les écorces.

Parmi eux :

- un malus 'Comtesse de Paris', pommier d’ornement qui offre une nuée de fleurs blanches au printemps et une multitude de petits fruits jaunes très décoratifs qui tiennent jusqu’au milieu de l’hiver ;

- un heptacodium miconioide, arbre méconnu récemment venu de Chine qui est attrayant en toute saison : ses splendides fleurs blanches étoilées et parfumées se transforment à la fin de l’été en étoiles rouge bordeaux et s’exfoliant l’hiver, il émerveille alors par sa belle écorce brun orange ;

- un très majestueux bouleau qui, en s’exfoliant, fait apparaître de jolies bandes d’écorce lisse, brillante et brun orangé : ce même bouleau qu’on trouve en Sibérie, précise Danièle, et dont les Inuits tirent moult profits (canots, combustibles, etc.) ;

- un prunus serrula (cerisier du Tibet) âgé de plus de 20 ans, à la belle écorce vernissée rouge acajou qui se desquame en fines lanières ;

- un érable à peau de serpent qui rougit l’hiver venu.

Et Danielle de confier : pour que s’épanouisse pleinement toute la beauté de ces écorces, celles-ci sont dépoussiérées au souffleur par Paul, son époux.

Visite du jardin de Danielle et Paul

A l’arrière de la maison, un autre angle de vue sur le jardin, charmant et reposant...

Visite du jardin de Danielle et Paul

C’est aussi près de là que se trouve l’atelier de Paul, une véritable caverne d’Ali Baba où sont soigneusement rangés par genres les centaines de vieux outils et objets qu’il récupère ou chine sur les brocantes et vide greniers. A partir de ces matériaux de récupération, il façonne de curieux oiseaux de métal : une lame de scie circulaire pour la crête, une tête de pioche pour le corps, deux fers à cheval pour les ailes, une fourche pour la queue, des boulons pour les yeux, du fer à béton pour les pattes et l’imagination et savoir faire de Paul suffisent pour sculpter de jolis volatiles qui décoreront le jardin, serviront de tuteur ou feront le bonheur de leurs destinataires

Visite du jardin de Danielle et Paul

Là n’est pas le seul talent de cet homme, Paul partage la passion du jardin avec sa femme et n’hésite pas à lui prêter main forte. Il a d’ailleurs aménagé un joli bassin d’ornement et veille au bon équilibre de la vie aquatique qui s’y est développée. Magnifié par une sélection de nombreuses plantes aquatiques, ce point d’eau et ses berges qui accueillent toute une faune sauvage constituent un endroit privilégié pour se détendre en observant les oiseaux boire ou se laver, les libellules se poser et l’incessant ballet des carpes koi.

Visite du jardin de Danielle et Paul

La vie animale est aussi présente au poulailler où les lapins, le coq et les poules s’épanouissent en cohabitant à l’ombre de quelques fruitiers. Un charmant chalet de bois converti en 'maison des gallinettes' leur sert d’abri douillet pour la ponte et la couvaison.

Visite du jardin de Danielle et Paul

Autre domaine de prédilection de Paul, le potager qu’il cultive au naturel. En ce mois de juin pourtant très sec, les cultures ont ici bonne mine, les groseilliers croulent sous le poids des grappes et les framboisiers ont tenté plus d’un visiteur. Tout comme les asperges d’ailleurs ! Un détail en dit long sur l’esprit méthodique de ce jardinier perfectionniste : Paul a aménagé au potager un bureau où il aime noter méticuleusement le suivi de ses plantations.

Visite du jardin de Danielle et Paul
Visite du jardin de Danielle et Paul

Après tous ces centres d’intérêt déjà évoqués, il y a encore dans le jardin de Danielle et Paul une curiosité à ne pas rater. Il s’agit d’un arbre vénérable qui, à lui seul, mérite le détour, un magnifique saule têtard plusieurs fois centenaire dont le tronc tout ridé contraste avec le houppier de branches toutes fringantes. Malgré son imposante circonférence de plusieurs mètres (6 mètres 87 d'après la dernière mesure de Danièle) et sa hauteur à maîtriser, il est admirablement intégré au jardin d’agrément.

Visite du jardin de Danielle et Paul

Un grand merci à Danielle et Paul pour cette visite guidée de leur jardin qui ne manquera pas d’être source d’inspiration pour les visiteurs. Votre complicité et passion commune pour le jardin en ont fait un joli coin de paradis terrestre. Merci aussi pour la chaleur de votre accueil.

Visite du jardin de Danielle et Paul

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Charles Petiteau 22/07/2015 14:23

Bonjour,
Très beau jardin en effet. Quelle belle variété de plantes.
Par contre, je doute que le saule têtard soit plusieurs fois centenaire. Les saules ne dépassent que très rarement cent ans, souvent même moins. Enfin, c'est mon avis de collectionneur de saules.
Amicalement.

PJH 08/08/2015 08:40

Bonjour,

Merci pour votre commentaire et partage de vos connaissances sur les saules, notamment quant à l'âge de ces arbres.
Danièle et Paul ne peuvent évidemment pas préciser l'âge de leur saule mais ils ont mesuré dernièrement la circonférence de leur arbre : 6,87 mètres. Impressionnant, non ? Et vous êtes cordialement invité à venir l'admirer de plus près si vous le souhaitez (prendre contact pour rendez-vous sur lombelle@yahoo.fr).

Gérard 22/07/2015 07:39

bonjour super reportage dans un jardin écrin . Merci
Le jardin est-il ouvert régulièrement?

PJH 08/08/2015 09:08

Bonjour,

Le jardin de Danielle et Paul est d'ordinaire ouvert chaque année le temps d'un week-end pour soutenir l'association Jardin Art et Soin (30 et 31 mai en 2015). Possibilité d'ouverture exceptionnelle sur rendez vous.

Actualités

                                                   

11ème  édition

de la  FÊTE DE LA TOMATE ET

DES LEGUMES ANCIENS 

    dimanche 11 septembre 2016

à Haverskerque

 

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2015

Reportage Fête de la tomate et des légumes anciens 2016

 

Recherche

Partenaires

logoHVK logoccfl

logocorue de flandre  logo nord ledepartement

 

  logo fredon-copie-1  logoLPOnord    

vigienaturendpdc